Haut de page

Tous savoir sur le solaire thermodynamique ou Aérosolaire.

titreLe principe de fonctionnement du solaire thermodynamique ou Aérosolaire


Le soleil n’est pas toujours présent. En hiver, les jours ont une moyenne de 7 heures de lumière avec seulement 3 à 4 heures de soleil, ce qui représente une limitation au fonctionnement des panneaux solaires traditionnels. Les panneaux solaires thermodynamiques ou Aérosolaire Carré solaire ont réussi à surmonter cette limitation, permettant l’augmentation de la température de l’eau avec une grande efficacité et une grande économie d’énergie même les jours de pluie ou pendant la nuit.

Les systèmes solaires thermodynamiques utilisent une technologie solaire thermique de haute efficacité énergétique qui repose sur le principe et cycle du physicien français Nicolas Léonard Sadi Carnot qui a découvert la thermodynamique et publie ses réflexions dès 1824.

Le fonctionnement des ystèmes solaires thermodynamiques applique la théorie des lois de la thermodynamique qui repose sur les propriétés physiques d’un fluide qui, en changeant d’état (liquide/gazeux et inversement), créer ou absorbe de la chaleur.

Le fonctionnement est simple, un fluide frigorigène (R407c ou R134a) circule dans un circuit fermé en passant au travers d'un évaporateur (panneaux Aérosolaire en toiture) le fluide est évaporé à basse pression et à basse température en utilisant l'énergie du soleil, de la pluie et du vent puis cette vapeur est comprimée à une pression supérieur au moyen d'un compresseur ce qui entraine l'augmentation de la température, celle-ci est ensuite condensée à haute température par dissipation de la chaleur en passant au travers du condenseur (échangeur à plaque), le fluide redevenu liquide est enfin détendu à une basse pression par le détendeur et le cycle peut recommencer.

Ainsi, les systèmes solaires thermodynamiques sont capables de capter les calories du soleil, de la pluie et du vent, 24 heures sur 24, 365 jours par an et dans certaines circonstances, jusqu’à 85 % d’économies peuvent étre constatées par rapport aux systèmes électriques (chaudière, radiateur ou plancher) ou ceux à base de combustibles fossiles.

titreVos question sur le solaire shermodynamique ou Aérosolaire 

• Est-ce que nous aurions de l'eau chaude même s'il n'y a pas de soleil pendant plusieurs jours, en cas de pluie ou de vent fort et si la température est de 0 °C ?

oui, vous aurez de l'eau chaude.


• Nous serions mieux chauffés en installant deux panneaux ?

L'eau chauffera plus rapidement.

 

• Des travaux important de plomberie sont-ils nécessaires à l'installation ?

Non. Une connexion au réseau d'eau chaude est suffisante.

 

• Une prise de courant spéciale ou renforcée est-elle nécessaire ?

Non. Mais il faut avoir une ligne spécifique, comme s'il s'agissait d'un système de chauffage type chaudière gaz.


• Les panneaux doivent-ils être installés sur le toit ?

Pas nécessairement. Ils peuvent être installés en façade ou sur n'importe quel mur extérieur.


• Les panneaux doivent-ils être placés dans une orientation spécifique ?

Oui, une orientation conseiller comprise entre 70° est et 70° ouest et avec une inclinaison de 30° à 60° suivant l'application.

 

• Le toit devra-t-il être renforcé et l'installation implique-t-elle une demande de projet officiel ?

Un renfort n'est pas nécessaire. La réalisation d'un projet officiel ne l'est pas non plus. Le poids de notre panneau n'est que de 6,2 kilos et ses dimensions sont de 1,7 m sur 80 cm.


• Peut-on chauffer à la fois l'eau de chauffage, une piscine et de grands volumes d'eau sanitaire ?

Oui. Nous disposons d'équipements pouvant comprendre entre 4 et 40 panneaux, en particulier pour chauffer à la fois, des planchers radiants, des ventilo-convecteurs, des radiateurs en aluminium, etc, des piscines (couvertes ou de plein air) et de l'eau sanitaire (de 200 là 6000 l). Des multiples de 40 panneaux peuvent être installés, en fonction de la nécessité.

 

• Le panneau thermodynamique solaire produit-il de l’énergie électrique ?

Non, il ne sert qu’à chauffer l’eau et sa consommation électrique est très faible.


• Cet équipement fonctionne-t-il comme pompe à chaleur ?

Non. Pour une pompe à chaleur, une ventilation mécanique serait nécessaire, ce qui impliquerait une grande consommation d'énergie et un bruit ambiant excessif. En outre, à basse température, des résistances électriques seraient indispensables à l'élimination du givre, ce qui réduirait le rendement.

• Que veut dire COP ?

C'est le coefficient de performance d'une pompe à chaleur, un COP de 4 signifie que la pompe à chaleur consomme 1kW pour produire 4kW de chauffage dans les conditions climatiques définie air extérieur et température d'eau ou air intérieur.


• Un entretien est-il obligatoire ?

Non. La loi prévoir seulement un contrôle annuel d'étanchéité pour les machines contenant une certaine quantité de fluide frigorigène. Mais la plupart des fabricant conseille un entretien pour conserver la garantie.


• La consommation d'énergie électrique est-elle élevée ?

Non. En moyenne le COP des pompes à chaleur est supérieur à 3 ce qui permet de faire des économies d'énergies.


• Le système contient-il un dispositif pour le traitement de certaines bactéries telles que la légionelle ?

Oui. Selon les normes en vigueur, il comporte un circuit pouvant élever la température à plus de 60°. Son mode de fonctionnement est manuel ou automatique.


• Des subventions sont-elles prévues par la France ?

Oui, la France subventionne ce type d’installation d’énergie alternatives à hauteur de 30% en 2016, sous forme de crédit d’impôt.


• Quelles sont les garanties des équipements ?

Le bloc thermodynamique a une garantie de 2 ans et les panneaux sont garantis 5 ans.


• Homologation ?

Oui, les directives 73/93 CEE et 93/68 CE ainsi que la EN255-3:1997.

 

• Le toit devra t’il étre renforcé et l’installation implique t’elle une demande de projet officiel ?

Un renfort n’est pas nécessaire sur la toiture, le poids d’un panneau est de 8kg et son encombrement est réduit. Aucun projet de maçonnerie est nécessaire.

 

• Une fuite de gaz est-elle dangereuse ?

 Une fuite de gaz d'équipement actuellement sur le marché n’est pas dangereuse pour la couche d'ozone mais certain gaz ont un impact sur l'effet de serre comme le R407c, le R410 ou le R134a.

 

• A quelle distance doit-on installer les panneaux de l’accumulateur thermique ?

 Une distance maximum de 15 m est conseillée, au delà ? il convient de choisir un compresseur plus puissant.

 
•  Peut-on peindre le panneau d’une autre couleur ?

 C’est déconseillé car l’efficacité est optimale avec la couleur d’origine qui est mate noire. Il est toutefois possible de le peindre dans une couleur «tuile» dans des zones géographiques ou? le climat est chaud.

 
• Peut on avoir un crédit d'impôt pour une installation solaire thermodynamique ?

Oui.

 


 

Solution

Solution

Trouver votre solution énergétique

Qualité

Qualité

Contôler la qualité de nos solutions

Gains

Gains

Evaluer vos avantages économiques

Prix

Prix

Connaître le coût de votre projet